Panel Citoyen

Mise en place du Panel Citoyen pour le Climat

Dans le cadre de sa révision du Plan Air Climat Energie (PACE), le gouvernement wallon a souhaité inclure la population dans le cadre d’un large processus consultatif.

Un panel citoyen a alors été mise en place. Au cours de 13 rencontres, les panelistes ont échangé et débattu sur les mesures à mettre en place afin d’atteindre -55% de gaz à effet de serre (GES) à l’horizon 2030 par rapport aux GES émis en 1990. Au terme de leurs échanges, 168 recommandations pour une diminution des GES ont été retenues.

Focus sur la diversité des profils

Conscient de la diversité présente en Wallonie – en termes de sexe, géographie, âge, statut socio-professionnel ou encore niveau d’éducation –, il a paru primordial de veiller à la diversification des profils des personnes participants au panel 

Pour s’en assurer, la composition du panel a été effectuée en plusieurs étapes :

  • 5000 ménages tirés au sort ont reçu une lettre d’invitation ;
  • Sur base des 163 réponses reçues, une soixantaine de personnes ont été confirmées après avoir montré leur intérêt pour la démarche et leur disponibilité ;
  • Ce groupe a alors été renforcé par la recherche de citoyens issus de groupes trop peu représentés : les éloignés du numérique, les jeunes, les agriculteurs, les populations marginalisées.

C’est ainsi dans un souci de diversité des profils plus que de représentativité statistique qu’est né le Panel Citoyen.

Le panel a-t-il été alimenté en contenu ?

Durant ses échanges, le panel a pu bénéficier de l’expertise et/ou de l’opinion de diverses parties prenantes. Parmi celles-ci, on compte :

  • Les jeunes, via des capsules vidéo abordant les différentes thématiques ;
  • Les syndicats, les organisations patronales, associations environnementales ou de lutte contre la pauvreté, via un document reprenant leurs visions d’une société à -55 % à l’horizon 2030;
  • Les experts scientifiques de l’administration, auxquels les panélistes ont pu poser leurs questions ;
  • Un infopack, permettant aux panélistes de disposer d’un socle partagé et commun de ressources documentaires avec des références bibliographique et des liens externes.

Que vont devenir les recommandations du panel ?

Une priorisation des recommandations a été réalisée par les panelistes eux-mêmes à travers une matrice à double entrée : a) l’impact – le résultat estimé en termes de réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) et/ou d’adaptation de notre société au changement climatique – et b) le degré d’acceptabilité de la société wallonne envers la recommandation.

Au terme de la consultation des panélistes, un rapport illustrant leur position commune et reprenant l’ensemble des recommandations a été rédigé. Le rapport sera analysé et quantifié avec une granulométrie plus fine par les experts de l’administration wallonne, ensuite il servira au gouvernement wallon lors de son travail de révision du PACE.

Ce rapport sera diffusé auprès des autres niveaux de pouvoirs avec une demande de réaction. Si des recommandations ne sont pas reprises, les raisons seront présentées au panel.

Crédit vidéo : Etienne Goos

 

Restitution publique

Ce 13 mars 2022 s'est déroulé la présentation publique des recommandations du panel citoyen.

Découvrez l'ensemble des recommandations

 

Crédit photo: Coralie Meurice

Crédit photo: Coralie Meurice

Crédit photo: Coralie Meurice

Crédit photo: Coralie Meurice

Crédit photo: Coralie Meurice

Crédit photo: Coralie Meurice